White on Transparent.png

- Ostéopathie -

Grégoire Lefaucheux

L'ostéopathie est une thérapie manuelle qui vise à traiter les troubles mécaniques et fonctionnels du corps humain.   

Infos :

durée de la séance : 45 mn

Tarif Adultes :

60 euros

- de 10 ans :

50 euros

Lunitude

5 rue des trois pics

Mutzig

Comment fonctionne l’ostéopathie ?  

L'ostéopathe est celui qui s’assure du bon fonctionnement des structures du corps :

- Les articulations

- Les organes

- Les muscles

- etc.

C’est par la restauration des mobilités physiologiques de chaque structure que l’ostéopathe procure le soulagement. 

Pourquoi consulter ?  

 

Les troubles mécaniques et fonctionnels sont très nombreux et touchent tout le corps : 

- lumbago, sciatique, lombalgie (mal au dos), torticolis, cervicalgie (douleur du cou), douleur au coccyx 

- douleurs costales 

- troubles articulaires, musculaires, ligamentaires, tendineux : (Tendinites, séquelles d’entorses...) 

- maux de tête, migraines. 

- troubles neurologiques 

- troubles digestifs : (pesanteur gastrique, douleur, constipation...) 

- troubles ORL 

- troubles gynécologiques et urinaires 

- Séquelles après un traumatisme, un AVP ou une chirurgie  

- adhérence après une opération (cicatrices) 

- etc. 

 

Le suivi du nourrisson :  

 

L’ostéopathie s’est illustrée ces dernières années dans la prise en charge des troubles du nourrisson : plagiocéphalie (tête plate), torticolis congénital, reflux, constipation... 

L’importance d’un suivi à ce stade devient un enjeu capital car le corps du nouveau-né est très malléable et réagit bien au traitement ostéopathique. 

C’est de fait, le moment idéal pour traiter les affections légères évitant ainsi de futures pathologies. 

 

Le suivi de la femme enceinte :  

 

- Lors de la grossesse le bassin se dilate et se vrille, les lombaires se creusent afin d’ouvrir la voie au futur bébé.  

Ces changements peuvent amener son cortège de désagréments : sciatiques, lombalgies, douleurs costales, oppressions, inconforts digestifs.  

- Après la grossesse la mécanique ayant été fortement étirée peut avoir du mal à reprendre sa place et des douleurs peuvent persister alors qu’il n’y a plus de contraintes sur le bassin. 

Dans les 2 cas le suivi en ostéopathie peut être stratégique en permettant d’accompagner les structures dans leur expansion pendant la grossesse ou dans le retour à leur position d’origine après l’accouchement. 

 

Le suivi du sportif et du musicien : 

 

- Le sport aussi bon soit-il pour l’organisme peut enrayer le système musculosquelettique. Les efforts intenses ou les micro traumatismes répétés lèsent les structures et si la récupération est insuffisante, les pathologies apparaissent. 

- Le musicien, avec ses gestes maintes fois renouvelés, s’expose aux même problématiques. 

Là encore l’ostéopathie peut intervenir en suivant les athlètes et les musiciens dans leur activité. L’enjeu sera cette fois de résorber les tensions excessives ou de mobiliser les zones comprimées par les contraintes.